17 décembre 2015

Flûte de pan

Chante comme tu respires,
regarde la mer,
agis comme tu aspires,
rien n'est amère.

Danse comme tu es libre,
souris de toutes tes dents,
pour mieux apprécier le présent,
virevolte avec un livre. 

Choisis un habit rouge,
et du délicieux chocolat,
cuisine comme tu bouges,
généreusement voilà !

Visualise le meilleur,
et accorde toi le bonheur,
vivre heureux n'a pas de prix,
tout se trouve dans notre esprit.

Réussir c'est facile,
un peu de poussière de fée,
et magie de la Voie Lactée,
bats des cils,
et tout apparait pailleté. 



Miss Avy 

16 décembre 2015

Proverbes n°2











Miss Avy


L'arcane, par Gaby

L'arcane

Pour défier ton attraction 
j'ai goûté aux divagations, 
m’exerçant à abîmer mes sens.
Affranchis-moi de ton absence.

Je désire ce qui n'est pas à moi.
Pitié, refrène mon obédience.
Si l'amour ne connaît pas de loi,
je suis proche de la démence

Mais si à toi je renonce,
j'opte pour le supplice.
Par l'aiguille de la ronce
je peux fêter la cicatrice.

Pourtant je reste à tes côtés,
une attache à notre amitié.
Mon espoir est-il fou ?
Je veux être ton époux.


Mesdames et Messieurs, revoici Gaby ! *Cris d'acclamation dans la foule en délire.* Pour fêter son retour, je l'autorise à concourir à notre atelier création de Noël, sans forcément évoquer le thème de Noël ! Mais l'amour fait partie de tout, alors...


Merci les amis, merci Gaby et bon retour parmi nous. (Nous ne sommes pas une secte, je le précise !). 
Je vous envoie des paniers garnis de baisers réchauffés au feu de bois ! 
Miss Avy

13 décembre 2015

Coups de gueule, le retour ! et ça fait du bien !

Mes fameux coup de gueule reviennent !

D'abord je tiens à m'adresser à la jeunesse d'aujourd'hui.
Il n'y pas que l'alcool, le tabac, la drogue (à petite dose) et le sexe pour s'amuser.
On peut aussi s'amuser sans alcool mais avec de vrais amis. On peut aimer sans penser immédiatement à "se la faire". Oui, jeunes hommes, on peut faire plus que regarder une jeune femme, on peut voir, voir vraiment comment elle est. La beauté extérieure se fane mais la beauté intérieure demeure. Et c'est exactement pareil pour les jeunes femmes, cessez d'attendre Brad Pitt ou le Prince Charmant. Vous pourriez laisser une chance à votre ami gentil mais sans physique athlétique.
On peut s'amuser en s'entourant des bonnes personnes qui vous apprécient véritablement et vous comprennent. Celles avec qui vous n'avez pas peur de dire ce que vous pensez, de vous lâcher en dansant de manière gauche et en riant aux éclats d'une blague un peu nulle.
On peut vivre sans tabac et autres compléments. Je ne vous conseille pas, ça pue, c'est désagréable pour vos amis qui ne fument pas, et pour les passants que vous enfumez. Cela a une odeur infecte, et en plus cela détruit votre santé, votre corps, corps que vous devriez apprécier et chouchouter pour votre courte vie terrestre. Oui, vous en aurez un autre pour votre vie extraterrestre ! Rires.
Il n'y pas besoin de boire beaucoup pour danser et profiter de la soirée, discuter et se décontracter. Alcool ne veut pas dire s'amuser, mais "mal de tête". Personne ne se dit 10 000 choses sur vous lors d'une soirée, on est trop occupé à s'amuser qu'à penser que vous êtes comme si ou comme ça. Alors, détendez vous, on ne juge pas, on apprend à mieux connaitre et à s'amuser dans le respect des autres.

Ensuite, je reviens à la charge avec le mot "stress". Et zut alors, je pensais avoir été claire sur ce point. (Voir cet article). Cessez, je vous en prie, de répéter à tout va ce mot. Alors, dorénavant, merci avant d'employer un mot, de chercher sa définition. Il faut être le plus juste possible avec l'emploi des mots. Plus vous êtes précis, plus vous arrivez à définir clairement vos émotions et sentiments, mieux vous arrivez à les identifier et à être compris. Enrichir son vocabulaire n'est pas une mauvaise chose. Merci de varier ! Cela fera un bol d'air frais. Je vous conseille un hors-série de Psychologies, "Objectif Zéro Stress".
Je vous joins La Vrai Définition du Stress.
"Le stress, anglicisme signifiant "tension", issu du latin stringere ("mettre en tension"), n'est pas une émotion mais une réponse "en cascade" du corps tout entier face à un danger (réel ou supposé). Cette riposte immédiate crée une tension corporelle et psychique, et provoque des émotions négatives, comme la peur et l'anxiété, qui conduisent à imaginer le pire. Stimulé, notre système nerveux sympathique déclenche des réactions en chaine : augmentation de la sécrétion d'adrénaline, qui va accélérer la fréquence cardiaque et diriger le flux sanguin vers nos muscles, et du cortisol, qui entraine un surplus d'énergie. Nous sommes en état d'alerte maximum, toutes nos ressources physiques et intellectuelles sont mobilisées pour trouver la solution à la situation : fuir ou affronter. Après quelques minutes, une fois le danger écarté, l'organisme puise dans ses réserves d'énergie et libère d'autres hormones (endorphine, dopamine et sérotonine) pour un retour au calme. Lorsque le stress perdure, nous nous trouvons dans un état de réponse permanente, ce qui use notre système cardio-vasculaire, diminue nos défenses immunitaires et perturbe un ensemble de régulations hormonales indispensables au bon fonctionnement de notre corps."
Alors, cette définition vous éclaire-t-elle ? Faites-vous un usage approprié de ce mot ?
Je vous conseille donc ce magasine qui peut fortement vous éclairer, et vous proposer des solutions.

Mon dernier coup de gueule va aux musiciens. Vous n'êtes pas seul au monde. Il y a des gens qui ne font pas de musique et sont très biens. Il n'y a pas que votre instrument dans la vie, vous pourriez donner un peu de votre temps et attention à vos proches ou moins proches pour qu'ils puissent vous connaitre. Et ne parlez donc pas que de musique, il y beaucoup d'autres sujets de discussion alors variez un peu, et sortez de votre (petite et gentille) secte. J'adore les musiciens, mais je ne leur voue pas un culte non plus ! Rires.

Pour finir, c'est les fêtes très bientôt, mais n'attendez pas les fêtes pour célébrer la vie et retrouver vos proches. Réunissez vous ! Organiser un événement, quel qu'il soit et aussi difficile que ça paraisse de réunir tous ceux que vous aimez, permet de vous retrouver, de vous sentir aimer et d'aimer à votre tour en profitant de la présence et de la joie de chacun. Ces moments sont trop rares malheureusement alors créons les, soyons en l'initiative ! C'est l'occasion de les serrer dans vos bras, de rire ensemble, et de faire plaisir !

Je vous remercie de m'avoir lu,
et soyez heureux, n'attendez pas le bonheur, créez le !
Avec toute mon affection,
Miss Avy (remontée à bloc ! Rires).




12 décembre 2015

Réfléchir et ressentir

Je lève mon pouce à tous les vrais amis qui m'entourent, Je pointe mon index vers le ciel pour les personnes qui m'ont quittées, Je lève mon majeur pour les hypocrites qui croisent ma route et me font perdre foi en l'être humain , Je réserve l'annuaire au meilleur homme... Le plus chanceux du monde, J'écoute de plus en plus mon petit doigt, Mais je tiendrais toujours la main à ceux et celles qui en auront besoin. 

N'attendez pas d'être heureux pour sourire, souriez afin d'être heureux

Les erreurs ne se regrettent pas elles s'assument ! 
La peur ne se fuit pas elle se surmonte.
L'amour ne se crie pas il se prouve.

C.T.

Faites la cuisine, pas la guerre.

Parce que chez nous c’est beau, et qu’il n’y a pas de mot. 

Miss Avy

Proverbes n°1












Miss Avy

10 décembre 2015

Mon sapin de Noël, par Lila

Nous avons notre arbre de Noël sur Bookly&co !
Mon beau sapin, roi des forêt ! Vous connaissez la chanson !

C'est Lila qui nous offre ce beau sapin comme participation à l'atelier création de Noël. C'est sa vision des fêtes de Noël, comme la bonne nourriture, la réunion, le partage, la fameuse liste, à vous de retrouver les autres plaisirs de Noël !


Un très beau sapin pour lequel je félicite Lila, et la remercie chaleureusement !

A votre tour de jouer !
Miss Avy

5 décembre 2015

Pôle Express à l'approche !

Bonjour à tous !

Chers amis, à l'approche des fêtes de Noël, je vous propose de partager un souhait, une envie de cadeau, d'un moment qui se réalise... bref, une liste qu'on envoie au Père Noël, sans oublier sa super assistante Mère Noël, et les lutins, et les rênes, et ... plein d'autres !


J'en profite pour mettre en avant notre April fantasque qui elle n'aime pas Noël. Pour lire son histoire en quelques épisodes amusants et rebondissements, voici le lien du premier épisode : l'article 122.

Je réitère l'atelier écriture sur le thème de Noël, comme nous avions fait lors de notre premier Noël ensemble en décembre 2012. Séquence émotion et yeux larmoyants tout sourire.
Venez nous offrir un petit texte rempli de l'atmosphère bienfaisante, émerveillée, joyeuse, lumineuse, chaleureuse, et tous autres adjectifs brillants de Noël !
Vous pouvez m'envoyer votre écrit, que ce soit un conte, un poème, une nouvelle, une BD, une création quelle qu'elle soit d'ailleurs. J'élargie les horizons ! Alors, qu'en pensez-vous ?
Donc c'est l'atelier création de Noël ! Pour participer, c'est simple, laissez un commentaire (sur le blog ou Google+) et votre idée de projet créatif !

En attendant, pour faire patienter les plus friands *roulements de tambour* quelques petits extraits.

Déjà pour être à la fête : Le coeur en fête
Le Réveillon de Juliette, un beau texte indémodable !
Un autre texte sublime de Gaby, Le cerf blanc.
Un autre qui rappelle la magie dans l'air : Sur la glace.
Touchant texte de Kirany, Dans les yeux d'un enfant.


A votre tour de faire vivre le blog et vibrer notre petite communauté !
A vos claviers !
Je vous embrasse fort,
Miss Avy.


21 novembre 2015

Par nos temps

Bonsoir à tous,
je ne sais comment commencer ce post.
Personne n'ignore les faits récents survenus à Paris, mais aussi ailleurs dans le monde.
C'est un climat particulier que nous vivons tous aujourd'hui, qui nous rappelle forcément les temps de guerre et nous fait nous tourner vers l'histoire pour mieux comprendre.
On retire des enseignements du passé, je souhaite que cela soit vrai pour nous aider aujourd'hui à agir et simplement à vivre.
La vie n'est donc pas si simple, et ne retourne pas à la normal. On ne peut faire comme si de rien n'était, mais on ne peut pas non plus exagéré. Alors, nous avons un nouvel équilibre à trouver parmi des menaces, loin d'être nouvelles, mais dont l'ampleur nous apparait violemment.
Ainsi, je ne souhaite pas faire un post grave, qui nous plonge dans une réflexion certes nécessaire mais qui n'amène pas un sourire heureux.
Contrairement à janvier, j'ai choisi ne pas m'exprimer sur le blog, qui est aussi votre blog si vous désirez parler, discuter, partager, avec et cela je vous le demande, une réflexion par rapport à votre propos.
Crier, injurier, haïr et pleurer ne sert pas. Jeter la pierre sans savoir non plus. Il ne faut pas faire des raccourcis, mais il ne faut pas non plus tout taire. La vérité est qu'aujourd'hui il est nécessaire de se poser les bonnes questions, sans tabou, ni agressivité, ni jugement, pour pouvoir au mieux tâcher d'y répondre. Les réponses ne seront pas unanimes, ni évidentes. Les questions seront tournées, et détournées. Néanmoins, il est nécessaire de s'attacher à trouver des solutions au quotidien pour de nombreux problèmes qui nous touchent, de plus ou moins près. Entre l'environnement, la nourriture, la guerre, les attentats, la société, le manque de travail, la pollution, et bien d'autres, nous avons du pain sur la planche.
Il s'agit d'établir un juste dosage, en utilisant le passé, ses erreurs et ses bonnes pistes. L'histoire apporte une limpidité dans notre situation d'aujourd'hui, elle balaye certains points et en montre d'autres du doigts. On peut s'appuyer sur elle car elle peut nous éclairer.

Vous l'aurez compris, je n'ai pas la prétention de parler d'aujourd'hui en un seul post. Je souhaite garder le sourire, et vous aidez à le garder. A voir le meilleur tout en ayant conscience du pire. A ne pas oublier qu'il y a des choses, des gestes, des paroles, des gens qui apportent chaleur et réconfort. Je veux voir la lumière, même si elle se cache parfois. Je sais que certains voire beaucoup souffrent, et que d'autres compatissent, mais cela ne veut pas dire s'enfermer dans le noir, le noir le plus complet, le plus stérile et le plus froid. Cela ne veut pas dire non plus, comme beaucoup le répètent "la vie continue". Oui, elle continue, mais pas comme avant car on doit s'adapter. Se tourner vers l'histoire du passé nous permet de voir comment nos prédécesseurs ont traversé les épreuves. Sans décalquer le passé.
Je suis persuadée que la joie n'est pas bannie. Même pendant la guerre, on peut sourire lors d'un moment, pour nous aider à aller mieux, autour d'une chanson par exemple. Le sourire c'est la vie. La vie comme elle mérite de briller.
Par nos temps, on ne peut faire comme si rien ne s'était passé. Par nos temps, on ne peut faire comme si le temps s'était arrêté. Par nos temps, on doit se souvenir que rien n'est insurmontable. Par nos temps, on donne plus, d'amour, de sourires, d'étreintes, de combativité, de courage, de générosité. On donne plus pour la liberté, pour ceux qui avant nous se sont battus pour améliorer. Jouons de la musique, plaisantons, offrons des fleurs, écrivons, chantons, reconstruisons, dansons, et faisons marcher nos esprits pour continuer.

Il y a énormément à dire, à discuter et à débattre. Je n'ai pas tout dit, loin de là.
Je tiens juste à vous dire que je vais raconter des histoires pour ouvrir des mondes magiques et des voyages merveilleux, que je vais faire des petites plaisanteries, et autres pitreries pour vous faire rire, vous amuser, mais aussi pointer du doigt ce qui doit l'être. Nous avons tous une capacité à écouter, à penser, à réfléchir, à avoir un esprit critique et une argumentation valable et démontrable. Je poursuis mon partage d'images, de recettes, de musiques pour enchanter vos journées.
C'est à nous d'écrire notre livre, pour qu'on soit heureux de le relire et de le fermer à la fin, un sourire aux lèvres.

Je vous embrasse, et vous inonde d'ondes positives.
Miss Avy (qui vient de refaire le look du blog, qu'en dites vous ?).


7 novembre 2015

Phrases pour mieux vivre.

Vis la vie en couleur, c'est le secret du bonheur !



Vivez ! Vivez la merveilleuse vie qui est en vous ! N'en laissez rien perdre ! Cherchez de nouvelles sensations, toujours ! Que rien ne vous effraie.
Oscar Wilde

Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.
St Exupery

Tu es toujours libre de changer d'idée et de choisir un futur différent.

Ne souhaitez pas que cela soit plus facile. Souhaitez plus fort !
J. Rohn

Concentre-toi sur le chemin que tu as à parcourir. Ne regrette pas ce que tu as vécu. Toutes les expériences et les cicatrices ont fait de toi la personne que tu es.

Rien n'arrête les étoiles.

On a dû te dire qu'il fallait réussir dans la vie.
Moi, je te dis qu'il faut vivre, c'est la plus grande réussite du monde.

Prends le temps de vivre.
Chaque chose prend un certain temps pour être accomplie, tu dois l'accepter et en faire un mode de vie. Il faut accepter le rythme de la vie.

Tout ce que l'esprit conçoit et croit, il peut l'obtenir.
Napoleon Hill



Aime la vie que tu vis. Vis la vie que tu aimes.
Bob Marley

Vivez comme si vous deviez mourir demain. Apprenez comme si vous deviez vivre toujours.
Gandhi

Penser positif, c'est bien. Vivre positif, c'est encore mieux !
Aimez, bouger, dansez, vivez !

Résister au courant de la vie pour se protéger du changement et e la souffrance vous empêche d'évoluer et d'avancer.

Faire des erreurs permet de se construire.

Ne vous interdisez pas le bonheur. Soyez heureux. Vous le méritez.

Dans le vie, qui ne tente rien n'a rien.

Je n'ai pas le vertige, avez vous mes chaussures ?
Carrie Bradshaw



Aimez la vie que vous vivez, pas celle que vous désirez.

Au-dela de vos limites.




N'arrêtez jamais de croire que tout est possible.

Avoir des rêves, y croire et chercher à les vivre vous rendra plus épanoui et rendra votre vie passionnante !

Vous pouvez être la personne que vous voulez être.

Profitez des nouvelles possibilités qui s'offrent à vous !

http://balanced-life-by-celine.blogspot.fr/2013/04/votre-nouvelle-vie-commence-ici.html

http://fr.wikihow.com/être-libre



Nous n'avons qu'une seule vie, vivez la! Partez, réalisez vos rêves, tout est possible, ne dites plus "j'aimerais le faire" mais dites "je vais le faire". Car après, il sera trop tard !

http://www.keep-calm-and-have-a-krisprolls.com/2014/11/into-the-wild-alaska-interview.html

Donner un sens à votre vie et apprenez à être heureux simplement.

Miss Avy



Vivez la vie


Vivez à fond
comme si chaque jour était le dernier,
mais accordez vous des moments de rien
pour regarder le ciel,
ou écouter de la musique.
Vivre à fond ne veut pas dire ne pas reprendre son souffle,
ou être occupé par dessus la tête.
Cela veut juste dire savourer,
les secondes c'est un peu exagéré,
au moins les minutes,
le soleil sur votre visage,
une discussion avec un proche,
un tasse de votre boisson préférée du moment.


Miss Avy

15 octobre 2015

Séduction sans indiscrétion !

Bonjour à tous,
je me suis rendue compte que dans ce blog on n'a jamais parlé séduction.
Non pas que ce soit le sujet privilégié du blog. Mais je pense que la séduction est à mettre partout, en petites touches.
Je m'explique.
Prenons l'exemple d'un poème, il vous séduit. Ou d'une pâtisserie, vous avez littéralement succomber à la ganache aux fruits rouges.
Eh bien, la séduction est partout, pas seulement entre deux personnes qui s'attirent.
Évidemment, le cas pratique, surtout quand on débute dans ce domaine, n'est pas forcément évident.
Je ne vais pas avoir la prétention de donner des conseils à la jeune génération. Même si quand on est jeune et peu expérimenté, on apprécie les conseils !
Si vous en avez à donner, n'hésitez pas, à vos claviers.
Pour ma part, je pense que la séduction, c'est déjà une séduction de soi. Il faut s'apprécier soi-même, et savoir mettre en avant ses qualités. Pour plaire à l'autre j'entends. Car qui mieux que quelqu'un qui se plait soi-même pour être apprécié. Il est souvent admis que quelqu'un qui s'aime soi-même (de manière un peu modeste tout de même) est aimé par les autres car il dégage quelque chose de positif. Vous voyez ?
Il ne faut pas non plus en faire trop. Trop tue le trop. Vraiment. Parfois cela peut s'avérer difficile de modérer son enthousiasme. Mais la séduction est aussi une affaire de stratégie, comme la pêche. Etre patient est un atout, et utiliser le bon hameçon aussi. Trouver le bon hameçon, en voilà une autre histoire.
Le tout est de s'aimer déjà soi-même, de se jurer fidélité et de se respecter. En fait, de s'épouser soi ! Puis ensuite, on peut en épouser un autre.
Bon je grossie le trait, vous l'aurez compris. L'idée est tout de même là, il faut se plaire à soi-même. Sans prétention, sans exagération, sans changement pour. Etre soi, ce n'est pas toujours facile. Surtout quand on est un peu original. Mais l'important en séduction, c'est de mettre en avant ses qualités, mais de ne pas cacher indéfiniment ses défauts. On en a tous, et c'est normal.
La séduction, c'est aussi garder les idées froides. Si vous vous emballez trop, prenez une douche froide pour faire redescendre l'excitation du "vais-je le croiser aujourd'hui ?".
Mais surtout, ne vous rendez pas malade, et ne faites surtout pas de calcul trop savant. Le spontanée c'est bien. Et les calculs, style "je vais passer dans le couloir pour le voir pile quand il sort de la salle, l'air de rien" c'est hyper super compliqué, et y a de quoi vraiment se compliquer la vie. Vous avez son numéro, alors appelez le. Plus simple, on se bile moins pour ça et on est heureux de se voir, sans plans tordus ! N'ayez pas honte d'avoir envie de discuter avec quelqu'un car vous l'appréciez !
Alors, la séduction c'est être soi, avec un peu plus d'étincelles pour faire chanter l'amooour !
Et ne vous oubliez pas. Vous êtes la personne que VOUS devez apprécier en premier, et ensuite ça va de soi.
Soyons frais et authentique, soyez vous en encore mieux !
Et ne vous torturez pas l'esprit, et ne vous faites pas de crampes à l'estomac pour rien.
Ah oui, essayez de ne pas toujours avoir le dernier mot de la conversation, laissez l'autre finir, c'est bien aussi. Et personne n'a le dessus sur personne ! Ce n'est pas un combat de sumo tout de même !
Pour finir, osez ! Même si la personne n'est pas intéressée, vous aurez gagné d'avoir osé !
Eh bien, voilà, moi qui disais ne pas donner de conseil.
Je vous embrasse, et suis ouverte à tous autres points de vue !
Vraiment, séduisez nous par vos commentaires plein d'esprit et bons conseils avisés !

Miss Avy (qui a vraiment un avis sur tout ... ou presque !)

1 octobre 2015

Un jour un poète perché

Un jour un poète perché
Se demanda où il était 
Il parcouru les océans
Essayant de trouver la direction 
Pour sortir de ce bourbier 
En chemin il croisa une dame
Qui semblait aussi égarée que lui
Il s'enquit auprès d'elle 
Voir si elle n'avait pas vu d'horizon 
Pas si lointain
Elle lui répondit qu'il fallait prendre de la hauteur 
Alors il construisit une montgolfière 
Et s'apprêtait à embarquer à bord de son engin
Quand la femme vint lui dire au revoir 
Il s'aperçut qu'elle allait lui manquer
Après ces derniers jours passés à s'entraider 
Il la saluât mais il revint vite
Décidant que le meilleur horizon 
qu'il puisse espérer
Se trouver sous ses yeux 
Elle lui sourit
Le voyant revenir 
Et lui souffla quand il l'enlaça 
"Le meilleur moyen de prendre de la hauteur 
c'est de s'aimer"
Et ainsi la direction devint évidente
FIN


Miss Avy

9 septembre 2015

Un début de film

Bonjour à tous,

je vous demande si cela vous est déjà arrivé, de commencer un film et de ne pas du tout accrocher.
Pour ma part, il s'agit de Divergente 2.

J'ai lu les trois livres, et la fin du dernier tome reste problématique pour la fan de "happy end" que je suis. Je commence à l'accepter et à mieux la comprendre, si je lisais les livres je pourrais mieux l'entendre.
Or, je n'ai pas relu les livres, pas même le premier tome, mais j'ai vu le premier film adapté.
Divergente, tout court, ne m'a pas déçu ni plus marqué que ça.

Et je m'étais dit : "Tiens, je vais regarder le 2".
Hier, je m'y attèle, sans grand interêt au final. J'ai trouvé même ça trop obscur, alors que j'ai lu les livres.
J'ai tenu les 20 premières minutes, puis je suis allée me coucher, sans trop de regrets.
Après, je me laisse facilement prendre par les intrigues, mais là, flop.
Oui, c'est un bon onomatopée qui résume bien.

Le pire c'est que je ne trouve pas ça mauvais. Je crois même que j'ai assez de distance avec les livres, dans ma mémoire lointaine, pour apprécier les adaptations cinématographiques.
Or, je ne ressens pas d'attrait, si ce n'est par curiosité technique de voir comment ils ont adapté le roman en un produit film.

Donc voilà ma mésaventure filmique. Cela dit, peut être vais-je le regarder en entier, mais là tout de suite, il ne m'emballe pas plus que ça. Et je pense que c'est cela le soucis, quand on a apprécié un roman et qu'on accroche pas plus que cela au film, c'est désorientant.
D'un autre côté, si l'auteur n'avait pas fait une fin aussi ... dessus-dessous, je serais restée sur une note satisfaite et positive, qui ferait qu'en repensant à ces livres, j'aurais forcément envie, avec entrain, de me replonger dans ce monde fantastique avec de personnages que j'adore, et une fin géniale. *bip bip* Ce n'est pas le cas !

Et vous, cela vous est-il déjà arrivé ?
Notamment pour la trilogie Divergente, avez tout apprécié, y compris la fin, ou bien au contraire, vous avez du mal comme moi a renoncé aux fins romanesques avec un arc-en-ciel et des oiseaux qui chantent à la fin ?

Je vous embrasse,
Miss Avy toute chamboulée !

8 septembre 2015

Un peu de noir pour beaucoup d'éclats

Pour vous !

Pour un saut dans la découverte ! 
Pour ce tableau !
Pour Lila !
Pour l'expression

Je l'adore celle-ci ! 



Pour l'amour ... simple
Pour le solei!
Pour l'enfance 

Pour Venise
Pour les D's ! <3
MiSS avY (change de police)