16 février 2016

Entre fantastique et dystopique

Coucou les amis !

   En fait, j'ai découvert que LA splendide couverture de Stephen King Les yeux du dragon est une réédition d'un roman déjà publié avant les années 2000.
Je vous montre quand même LA splendide couverture, elle fait des effets quand on la bouge, alors on dit "Wouah".

Et c'est partie pour une immersion dans les mondes fantastiques !
   Je commence avec La prophétie du Paladin de Mark Frost. (Tome 1 et tome 2 récemment sorti).

"Règle de vie. Ne fais confiance à personne. Les coïncidences n'existent pas. Ne regarde pas ta vie comme si c'était un film dont quelqu'un d'autre serait le héros. Maintenant le héros c'est toi."
J'aime beaucoup la brièveté de la 4e de couverture. Cela laisse assez d'ouverture pour nous surprendre. 



J'ai une petite préférence pour la couverture du tome 2, et vous ?

Il m'intéresse mais je ne vais pas le lire tout de suite. http://www.leslecturesdemylene.com/2015/03/la-prophetie-du-paladin-tome-1-de-mark.html
Je vous rajoute un post après lecture de Mylène pour vous aider à vous faire une idée.

Ensuite, oubliez demain ! Si si, mais ce n'est pas moi qui le dit. C'est Pintip Dunn dans son roman Forget Tomorrow.
"Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !
Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux « souvenir », envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse. Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche !
Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.
Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d’une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même…"


Pour feuilleter, (merci Amazon !) c'est ici : http://www.amazon.fr/Forget-Tomorrow-Pintip-Dunn-ebook/dp/B00Z6375MC

Je dois bien avouer en avoir marre des dystopies. Etrangement, celle-ci (je n'ai bien entendu pas lu la fin de l'histoire complète) je ne la qualifierai pas de dystopique, car ce n'est pas l'univers entier qui bascule, mais la vie de l'héroïne, même si cela remet en cause le fonctionnement de la société. C'est sans doute sur ce dernier point qu'on peut dire de ce roman qu'il est dystopique, à l'inverse d'un fonctionnement idéal de la société dans une utopie. Je ne sais pas vous, mais moins j'ai toujours eu envie de lire Utopie de Thomas Moore. J'en parle dans un prochain post tiens ! 

Pour presque clore ce voyage dans le fantastique, que je veux positif, je rajoute un peu d'haletant (encore) avec ces 7 secondes.


C'est certain que quand on lit "Dans une société future devenue folle" on ne peut pas nier que c'est une dystopie !
J'ai trouvé un article qui parle de la dystopie, nouveau chouchou envahissant ! Vous avez une définition, et des applications. Attention, contrôle lundi ! Rires. 
http://www.masteriec.fr/la-dystopie-le-nouveau-souffle-de-la-jeunesse-litteraire/
Même s'il date de 2013, il est toujours (plus ou moins) d'actualité. 

Vous avez dit "sorcières" ? 
AINA BASSO
PASCALE MENDER (Traducteur)
De la part du diable
Thierry Magnier Romans Jeunesse
"Norvège, XVIIe siècle. Issue d’une famille aristocratique de Copenhague, Dorothe, seize ans, épouse un homme plus âgé qu’elle. Elle le suit dans une province de Norvège où son travail l’a affecté : il doit instruire les procès en sorcellerie. Elen a le même âge et vit dans un petit village avec sa mère et ses nombreux frères. Sa mère, guérisseuse et libre des hommes, lui transmet son savoir et ses dons. Jusqu’au jour où les procès en sorcellerie prennent de l’ampleur et qu’Elen soit contrainte de quitter sa maison pour sauver sa mère…"
Voici un avis que j'ai apprécié pour l'éclairage dans trop dévoiler.
http://bobetjeanmichel.com/2015/10/de-la-part-du-diable-aina-basso/
Ame sensible s'abstenir de lire ce roman.

Pour finir par une note plus joyeuse, allons voir Les petites fées de New York.
Je vous propose de mieux cerner ce récit déjanté par ici : http://www.lorhkan.com/2016/02/11/les-petites-fees-de-new-york-de-martin-millar/

Voilà pour la fin de ce (long) article, j'y suis allée un tout petit peu fort ! Mais les images prennent beaucoup de place !
Comme ça, vous pouvez me dire vers quel livre penche votre coeur pour une prochaine lecture. Moi, c'est Stephen King !

Grosses bises chers lecteurs,
belle journée ensoleillée à vous,
Miss Avy